Garantir l’industrialisation d’un produit dès la conception

par | Mai 24, 2016 | Cycle en V, Industrie

Garantir l’industrialisation d’un produit dès la conception

Le Cycle en V

 

Le cycle en V est un modèle conceptuel de gestion de projet né dans le monde de l’industrie, avant d’être étendu à celui des logiciels.

 

Son organisation permet d’éviter les itérations et de limiter les retours aux étapes précédentes dans le cas de la survenue d’un problème.

 

cycle_v

source

 

Comme on le voit sur le schéma ci-dessus, la branche descendante inclut les phases de conception, tandis que la branche montante incorpore les phases de tests du projet.

 

Cette approche prédictive traditionnelle est souvent opposée aux méthodes agiles.

L’intégration d’expertises complémentaires

 

Pour formaliser les fonctionnalités du produit dès le départ, anticiper les coûts de développement et encadrer le déroulement du projet, il est important d’intégrer tous les participants le plus en amont possible afin d’éviter les itérations.

 

C’est ainsi que les clients deviennent de plus en plus partenaires de l’étude, afin d’allier leur expertise à celle des ingénieurs, mais aussi fournisseurs et outilleurs.

 

L’un des avantages d’AMETRA, dans ce cadre, est de pouvoir apporter une vraie vision industrielle qui permet d’anticiper au maximum le projet et de favoriser les échanges.

 

En résumé, il est important de confronter parallèlement différentes expertises et compétences précises dès la phase d’étude, d’intégrer les contraintes et de limiter ainsi les boucles itératives dès la conception du produit.

Le rôle important de l’AMDEC

 

L’AMDEC, ou Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité, est une approche inductive et systématique qui consiste à identifier les défaillances potentielles avant qu’elles n’arrivent, afin de réduire les risques associés.

 

Elle se joue à plusieurs niveaux : celui du produit et celui du processus. Il peut par exemple s’agir d’anticiper dès la conception les risques que l’on prend à fabriquer un produit, et ce qu’il peut se passer.

 

C’est ainsi qu’AMETRA peut garantir les fonctionnalités d’un produit en travaillant à bien maîtriser les risques, la productivité, les coûts et le process.

 

Cette approche permet d’éviter les mauvaises surprises ou découvertes inattendues, sur la base d’une analyse de défaillance.

 

Imaginons par exemple le cas d’un stylo : la mine peut-elle bien sortir ? Quels problèmes risquent de survenir, et comment fiabiliser la conception?

 

L’AMDEC permet ainsi d’identifier les échecs potentiels d’un moyen de production ou d’un procédé, leurs causes et leurs effets, ainsi que les actions qui peuvent les éliminer ou réduire leur impact.

 

Enfin, il est important de rappeler que certains secteurs, comme le nucléaire, sont encadrés par des contraintes fortes, tels que le code RCC-M ou les Eurocodes. Ces normes doivent être intégrées dès le début du processus.

 

Pour en savoir plus sur l’expertise AMETRA, consultez dès maintenant notre site officiel.



Par Lionel,
SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON